Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 20:34


Je l’ai enfin, la recette tant attendue,
transmise par Rabah et son épouse,  

 amis d’Alger …

et je leur dis : merci !

Que du bonheur … une  succulente  recette

où le parfum de la cannelle se mêle subtilement

et délicieusement au poulet et aux œufs …

 

A propos de tajine, on appelle tajine

le contenant cônique  utilisé  pour cuisiner … les tajines …

mais aussi le contenu de ce même contenant … !  

Et pas seulement !


On appelle également tajine,  

 la recette que je vous propose aujourd’hui  

et qui s’apparente, à ne pas s’y tromper,  

à un délicieux gâteau salé !

 

Cette recette de tajine au fromage

(djben signifie fromage) , 

n’est donc  pas cuite dans un plat à tajine

mais dans un four !









pour réaliser cette délicieuse tajine,
en 50 minutes chrono,
pour deux grands gourmands, il vous faut :

- 2 blancs de poulet ou de dinde,
- 2 oignons,
- 5 oeufs,
- 1 verre de lait,
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olives,
- 1 verre de chapelure (6 biscottes),
- 1 paquet de levure chimique,
- 200 g de fromage blanc battu,
- 150 g de fromage Emmenthal râpé,
- 1/2 cuillère à café de poivre noir,
- 1 pincée de sel,
- 1/2 cuillère à café de cannelle.

Faites revenir les blancs de poulet dans l'huile d'olives
avec les oignons râpés, le poivre, le sel et la cannelle.



 

Ajoutez ensuite 1 verre d'eau et laissez cuire le poulet, à petits frémissements pendant une dizaine de minutes.
Laissez ensuite refroidir.

Préchauffez le four à 180°, Th. 6.

Dans un saladier, cassez les oeufs. battez-les en omelette et ajoutez le lait,  le fromage blanc battu, la chapelure et le jus de cuisson du poulet.
Mélangez bien le tout.

Emiettez le poulet puis ajoutez-le au mélange. Ajoutez le sachet de levure. 
 Mélangez à nouveau puis verser la préparation dans un moule beurré
(opération non nécessaire si votre moule est en silicone).





Parsemez de fromage râpé et
mettez au four  pour 35 minutes à 180°, th. 6.

C'est prêt ... et bon appétit !





Voilà, Rabah, je ne pense pas l'avoir "ratée",

votre Tajine Djben, 


 je l'ai réussie ... et sincèrement,

et sans me vanter, je l'ai trouvée

(et je n'étais pas la seule ... !)  délicieuse ! 

Encore merci à vous pour ce partage,
et à bientôt pour une nouvelle recette !





Repost 0
Published by mariellen - dans Couscous & Tajines
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 05:32



Appartenant à la famille de la poire "Belle Hélène", 
 
ce dessert se présente sur un lit
de crème anglaise aux amandes, 
sous abri croustillant
et d'une poire nappée d'un chocolat chaud pistaché.







  En une heure de temps
Pour réaliser ce dessert pour deux gourmands,
il vous faut :

- 2 belles poires,


Pour le sirop de cuisson,

- 3 CS de sucre,
de l'eau,


Pour le nappage,

- 50 g de chocolat noir à 72% de cacao,
- 1 cuillère à café d'eau,
- 3 CS de crème fraîche,
- quelques amandes effilées,
- quelques pistaches non salées, concassées.


Pour la crème anglaise,

- 30 cl de lait,
- 3 jaunes d'oeufs,
- 30 g de sucre en poudre
- quelques gouttes d'amande amère.


Pour les abris croustillants,

- 2 feuilles de brick,
- 1 cuillère à café de miel,
- 1 noix de beurre.






Préparez les poires
:
épluchez-les et évidez-les délicatement sans les abîmer.
Placez-les dans une casserole, couvrez-les d'eau froide
avec les 3 cuillères à soupe de sucre.
Portez à ébullition et faites cuire 20 minutes.
Vérifiez la cuisson en les piquant avec la pointe d'un couteau.
Réservez.

Préparez la crème anglaise :
amenez à ébullition le lait avec le sucre. 
Dans un saladier, fouettez les jaunes d'oeufs
avec les gouttes d'amandes amère.
Versez un  peu de lait chaud sur les jaunes battus,
tout en fouettant, puis la totalité.
Reversez le tout dans la casserole et sur
feu très doux,
continuez de remuer jusqu'à ce que le mélange
prenne une consistance de crème.
Laissez refroidir et réservez au réfrigérateur.

Préparez  les abris croustillants :
préchauffez votre four à 180°, Th.6.
Sur votre plan de travail, placez la feuille de brick
et coupez-la en deux.






Dans un ravier, faites fondre au micro-ondes le miel et le beurre,
 




Badigeonnez les demi-feuilles de brick
à l'aide d'un pinceau.
Placez-les ensuite délicatement
dans des moules à muffins
en leur donnant une forme arrondie,
puis faites-les cuire pendant 15 mn.





Laissez-les refroidir et réservez-les.
Pendant que le four est chaud,
faites griller les amandes en les plaçant
vers le grill pendant 2 à 3 minutes (attention, surveillez-les car ça grille très vite !).

Au moment de servir le dessert, faites fondre le chocolat
(pour moi, au micro-ondes) avec 1 cuillère à café d'eau.
Ajoutez la crème fraîche.  

Dressez les assiettes : Versez la crème anglaise
parsemée de pistaches concassées.
Placez un abri feuilleté, une poire,
puis nappez-la de chocolat chaud et d'amandes effilées ...




C'est prêt ... et bon appétit !




de profil ...



ou de face ... !

Repost 0
Published by mariellen - dans Desserts
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 10:53



Pour ma deuxième recette de quiche,
je vous propose celle aux crevettes,
divinement parfumée des odeurs de la mer,
d'oignon, de poivron,
de céleri, de tomates et d'herbes de Provence ...

Trente minutes de cuisson pour 15 de préparation,
voici un succulent repas du soir
à présenter en 45 minutes chrono.

Mise à part, la pâte feuilletée, achetée toute prête,
qui est non seulement d'un prix abordable
mais aussi d'une excellente qualité,
(nous préférons la pâte feuilletée à la pâte brisée
qui est plus croustillante !)
ici, pas de congélation et c'est du fait maison !







Pour réaliser cette quiche de 30 cm de diamètre, il vous faut :

- 1 rouleau de pâte feuilletée, 
- 20 crevettes bouquets d'un beau calibre,
- 1 oignon,
- 2 tomates,
- 1 poivron vert,
- uniquement les feuilles de 3 belles branches de céleri,
- 4 oeufs,
- 30 cl de crème fraîche liquide,
- herbes de Provence,
- sel et poivre du moulin.





Préchauffez votre four à 220°, Th. 7.

Epluchez l'oignon, coupez-le en fines lamelles, puis coupez-celles-ci en très petits dés.

Lavez les feuilles de céleri, essuyez-les sur du papier absorbant
puis détaillez-les en très fines lanières.

Lavez les tomates puis coupez-les en rondelles très fines, puis en petits dés.

Nettoyez le poivron, coupez le en deux
et enlevez les parties blanches et les pépins de l'intérieur.
Détaillez-le en lamelles puis en petits dés.

Nettoyez les crevettes : enlevez la tête, la carapace et la queue.
Passez-les sous l'eau puis épongez-les sur du papier absorbant.

Déroulez votre rouleau de pâte feuilletée et foncez le moule à tarte.





Répartissez sur le fond de tarte, en un lit de verdure,
les feuilles de céleri,
puis par-dessus les oignons détaillés.

Disposez les crevettes, puis ajoutez les dés de tomates et de poivron.
Salez et poivrez. Ajoutez les herbes de Provence.





Dans un saladier, cassez les oeufs puis battez-les en omelette,





ajoutez la crème fraîche, salez et poivrez légèrement.





Nappez la tarte de cette préparation ...





puis enfournez pour une demi-heure en baissant la température du four à 200°.


Un peu de patience... 30 minutes sont vite passées ...

"dring .... dring .... dring .... .... .... "





c'est prêt ... et bon appétit !





parsemée de filaments de gruyère râpé ...
(Monsieur mon coeur adoooore le gruyère râpé !)





ou accompagnée d'une bonne salade verte et de
quelques gouttes de pili-pili ...





  
 

Repost 0
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 09:38


sauce aux tomates et basilic ...
 
Un régal ...  tout simplement cuisiné,
avec ses voisines les pommes, à la vapeur,
parsemé de brisures de pistaches salées, 
accompagné d'une nappe de sauce tomate au basilic, 

Ce poisson très fin et d'une blancheur extrême, 
vit dans l'océan Atlantique nord. 

 

Il est enrichi d'un bon nombre de vitamines, 
et possède une très forte teneur en potassium,

 soufre et  iode !


 





Pour 2 personnes, il vous faut :

- 2 dos d'églefin,
- 50 g de pistaches salées,
- 1 bol de sauce tomate au basilic,
- 6 petites pommes de terre type BF15,
- set et poivre du moulin.

 

*******

 

1) Epluchez les pommes de terre, lavez-les puis placez-les dans
un panier pour les cuire à la vapeur pendant 10 mn.

 

  2) Après 10 minutes de cuisson, placez par-dessus les dos d'églefin

et poursuivez la cuisson pendant une dizaine de minutes.

3) Pendant la cuisson, préparez les pistaches.
 

Enlevez les coques puis brisez-les grossièrement 

à l'aide d'un pilon.

 

Dressez vos assiettes.

 

4) Coupez les pommes vapeur en rondelles,
nappez-les de sauce tomate au basilic chaude.

Placez le dos d'églefin,

 

parsemez-le de pistaches concassées ...

 

C'est prêt ... et bon appétit !

  

 

Merci de votre visite,

et à bientôt pour une nouvelle recette !

Repost 0
Published by mariellen - dans Poissons & Crustacés
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 10:43



Y a de la nouveauté chez Mac Ellen !

Ou comment aider les enfants à manger de la viande ...

Demain, c'est mercredi et beaucoup de mamans
ou grand'mamans vont pouvoir être soulagées ! Ouf !

Vite, on va chez Mac Ellen !

Rien de plus simple !






Pour réaliser ces frites rigolotes, il vous faut :

- des pommes de terre à frites ou purée,
- des emporte-pièces de la forme désirée,
- de l'eau pour tout laver...






1) Epluchez les pommes de terre, lavez-les puis
découpez les en rondelles de 1 cm d'épaisseur environ.

2) Dans chaque rondelle de pomme de terre,
placez votre emporte-pièce et appuyez ...
la frite rigole est née !





3) Lorsque toutes vos frites rigolotes sont faites,
lavez-les pour enlever l'amidon
puis épongez-les en les plaçant sur un torchon.

4) Faites chauffer l'huile dans la friteuse à 180°,
 puis plongez-les 7 à 8 minutes...,

en faisant attention à ne pas se brûler !


 et accompagnez de la viande désirée ...




ici accompagnées de keftas de boeuf à la coriandre
(recette très prochainement !)

c'est prêt ... et bon appétit !


 

Repost 0
Published by mariellen - dans Chez "Mac Ellen"
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 12:16



Et voilà, je me doutais bien qu'un jour ..., 
je serais amenée, auprès de vous, ...,
à devoir me confesser  !

Et par la force des choses ... , étant donné  ...,
que le petit dessert... , je l'ai réalisé,  
et photographié pour vous le montrer,

Alors, à présent,  je vous avoue ... ,
que j'aime le chocolat ... comme beaucoup d'entre-vous !

Mais j'adore, et bien plus encore,
et surtout, et  par-dessus tout ... les citrons !

(désolée, les citrons, c'est des citrons et pas des citrous !)

J'ai voulu faire un mariage...,
une alliance citron-chocolat,
(non, rassurez-vous, je ne suis ni maire, ni curé !)
 et je me suis décidée, non pas de faire une simple pâte sablée,
mais de lui ajouter en plus... une note  chocolatée ! 









Pour une tarte de 26 cm de diamètre, il vous faut :

Pour la pâte :

- de la pâte sablée, la recette c'est 
i c i
- 3 cuillères à café bombées de cacao non sucré.

Pour la crème pâtissière au citron : 

- 50 cl de lait,
- 4 oeufs,
- 100 g de sucre en poudre,
- 60 g de farine
- 1 citron non traité.

pour le montage des blancs en neige :

- 1 pincée de sel,
- 1 cuillère à soupe rase de sucre glace.


Pour la pâte sablée, faites comme la recette ci-dessus,
en ajoutant le cacao avec les jaunes et le sucre,
puis continuez la recette comme indiqué.




Pour la crème pâtissière :

1) Nettoyez,  brossez le citron sous l'eau et râpez les zestes.
Réservez.
Pressez le citron et réservez le jus.





 
2) Dans une casserole, versez les zestes avec le lait 
et amenez  lentement à ébullition
afin que les zestes prennent le temps d'infuser.

3) Dans un saladier, fouettez les jaunes d'oeufs avec le sucre
jusqu'à ce que le mélange blanchisse.  
Ajoutez la farine.

4) Lorsque le lait est chaud, versez-en un peu
dans le mélange oeuf-sucre-farine,
puis la totalité et reversez le tout dans la casserole.

5) Faites cuire quelques minutes à feu très doux
sans cesser de remuer.





6) La crème est prête lorsqu'elle s'épaissit.
Ajoutez lui alors le jus du citron 
La crème est terminée. Laissez-la refroidir complètement.

**********

7) Préchauffez votre four à 180°, Th.6.

8) Foncez votre moule avec la pâte sablée,
piquez-la avec une fourchette 
puis faites-la cuire une dizaine de minutes.

9) Pendant ce temps, montez les blancs d'oeufs en neige en
leur incorporant une pincée de sel,
 et lorsqu'ils commencent à monter,
ajoutez-leur une cuillère à soupe rase de sucre glace.

10) Lorsque la pâte sablée est cuite,
nappez-la de crème pâtissière.





11) A l'aide d'une poche à douille,
recouvrez-la  de blancs d'oeufs en neige.





12) Repassez la tarte pour 8 minutes dans le four resté chaud.

13) Sortez la tarte et laissez-la refroidir...





Lorsqu'elle est froide, vous pouvez, soit la laisser nature,
soit la maquiller avec du chocolat râpé...





c'est prêt .... et bon Appétit !




Repost 0
Published by mariellen - dans Tartes sucrées
commenter cet article
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 08:59



Contrairement à la descente,
la côte a la cote et son côté positif !


Elle regorge de vitamines, de zinc, de fluor,
de fer, de potassium et de magnésium,
donc elle a de l'énergie ... à revendre !
(edf n'a qu'à bien se tenir ! lol)
 
Cette fois, et après les maxi côtes de boeuf,
voici
les mini côtes d'agneau grillées...
en 20 minutes chrono !





Pour deux gourmands, il vous faut :


- 2 côtes d'agneau par personne,
-  1 oignon,
- 1 citron,
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olives,
- 1 bouillon cube d'agneau,
- 30 cl d'eau,
sel et poivre du moulin.
*****

1) Faites chauffer une casserole d'eau salée pour cuire le riz.


2) Dans une poêle, faites griller vos petites côtes

poivrées dans l'huile d'olives. 
Réservez-les.





3) Faites revenir ensuite les oignons épluchés
et coupés en très fines lamelles
dans les sucs laissés par les côtes,
en ajoutant un trait d'huile d'olives.

(Personnellement, je ne cuisine pas trop gras
et préfère en rajouter, si besoin est, lors de la cuisson),





4) Lorsque les oignons sont translucides,
ajoutez le bouillon d'agneau, le jus de citron et l'eau.

5) Laissez frémir et réduire une dizaine de minutes.
Attention l'eau ne doit pas complétement s'évaporer !

6) Le riz est cuit. Egouttez-le et dressez vos assiettes,
en le présentant sous forme d'un petit dôme  ...


C'est prêt ... et Bon appétit !






avec une petite coulée d'oignons ...




ou parsemé de quelques petits pois ...




ou tout simplement nature ... 

Repost 0
Published by mariellen - dans Viandes
commenter cet article
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 17:48


Depuis des années que je fais des Kugelhopf, vous savez cette fameuse et traditionnelle pâtisserie alsacienne..., eh bien jamais je ne suis arrivée à la réussir comme aujourd'hui !
En fait, je l'ai toujours réussi extérieurement, beau, bien doré, mais l'intérieur n'était pas moelleux comme je le souhaitais...

J'ai, toujours pour cette recette (et pour une fois !), respecté à la lettre (ou plutôt au chiffre...) et appliqué trait pour trait les quantités des ingrédients préconisés (une simple carte postale achetée en vacances en Vendée..., et pas du tout en Alsace !).

Allez savoir pourquoi AUJOURD'HUI, je l'ai super bien réussie cette petite pâtisserie ???

Eh bien, tout simplement, et pour une fois, (Merci Véronique !)
je n'ai absolument pas du tout respecté ma recette mais celle de ma petite cousine !

Il y a quelques semaines, j'ai rencontré ma cousine Véro. Et pour nous recevoir, elle avait concocté, en plus d'un "délicime"  gâteau au chocolat, un superbe et délicieux Kougelhopf.
A ma demande, (et je lui en suis très reconnaissante), Véronique m'a donné la recette de sa maman (ma tante) et qui elle-même la détenait de son père (notre grand père qui se prénommait  Paul !).
L'ayant aussitôt faite, j'ai réussi mon Kugelhopf  mais je n'étais pas réellement contente du résultat intérieur : sa texture n'était pas celle que j'attendais, et donc pas du tout identique à celle du Kougelhopf de ma cousine.

Aujourd'hui, j'ai donc réessayé en modifiant quelque peu sa recette, c'est à dire en diminuant un peu les ingrédients comme notamment la farine et  les oeufs puisque je ne voulais pas faire deux petits Kugelhopf, objets de sa recette, mais qu'un seul, et un gros ! 

Je vous apporte une précision importante que m'a faite Véro. Pour la réalisation de cette pâtisserie, la température de tous les ingrédients, notamment celle des oeufs et du beurre doit être la même l




Voici donc les ingrédients que j'ai mis pour le réaliser, il vous faut :

- 400 g de farine,
- 10 cl de lait tiède,
- 1 paquet de levure de boulanger fraîche, 
- 4 oeufs entiers, 
- 180 g de beurre,
- 1 bonne pincée de sel,
- 4 cuillerées à soupe bombées de sucre en poudre,
- 100 g de raisins secs blonds,
- une poignée d'amandes effilées. 






Préparez tous les ingrédients.
Pensez à sortir les oeufs et le beurre, deux bonnes heures avant la préparation. Le beurre doit être mou.

Diluez la levure fraîche de boulanger dans le lait tiède
(attention, il ne doit pas être chaud!).





 
Dans un saladier ou un robot électrique,
mélangez la farine, le sel et le sucre.

Ajoutez la levure diluée dans le lait et travaillez-la avec les mains si vous ne prenez pas de robot, en amalgamant un peu de farine.






Ajoutez alors les oeufs tout en continuant de travailler la pâte, puis le beurre coupé en petits morceaux.





Continuez de pétrir. La pâte doit être lisse et homogène.
Ajoutez alors les raisins blonds






Beurrez un moule à Kugelhopf.
(ce n'est pas nécessaire pour un moule silicone).

Jetez en pluie les amandes effilées.







Versez la pâte dans le moule et laissez-le gonfler dans le four à 40°.





Lorsque la pâte atteint 1 cm du bord du moule (environ 1 bonne heure),
réglez votre four à 180° et laissez le cuire pendant 40 minutes.




sur cette photo, il a dépassé les bords !!!

Dès la fin de la cuisson, le Kugelhopt est doré.
Démoulez-le et laissez-le refroidir avant de le maquiller ...
de poudre de ... sucre glace !

C'est prêt.... et bon appétit !


Verdict : une texture crousti-craquante à l'extérieur,  
 moelleuse et fondante à l'intérieur...
comme j'aime...



   



 

Repost 0
Published by mariellen - dans Pâtisseries
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 19:03


Deux petits gratins motivants, tout chauds, tout fumants...
préparés pour deux grands gourmands  
 apaisant et satisfaisant leur appétit naissant...





Pour réaliser ces deux petits gratins, il vous faut :

- 2 courgettes,
- 4 pommes de terre BF 15,
- 2 oignons,
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olives,
- 6 fromages de chèvre frais,
- 200 g de gruyère Emmenthal râpé,
sel et poivre du moulin.

Pour la sauce béchamel,

- 20 g de beurre,
- 1 cuillère à soupe de farine,
- 40 cl de lait,
- 1 cuillère à soupe bombée de crème fraîche,
- 1 pincée de noix de muscade,
- sel et poivre du moulin.




1) Epluchez et lavez les pommes de terre. 

 


2)Coupez-les en fines rondelles et faites-les cuire

12 minutes dans de l'eau bouillante salée.

 





3) Lavez les courgettes sans les éplucher

et coupez-les également en fines rondelles.

 
4) Epluchez et coupez les oignons en fines lamelles.

 


5) Dans un wok, faites revenir les courgettes

dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olives sans les brûler.





6) Ajoutez les oignons et remuez souvent

jusqu'à les faire blondir.

 
7) Salez, poivrez et laissez mijoter tout doucement

pendant une dizaine de minutes. 


8) Lorsque les pommes de terres sont cuites,

égouttez-les puis ajoutez-les aux courgettes.

Remuez légèrement.








Préparez la sauce béchamel :

9) Dans une casserole ou un saucier, faites fondre le beurre

et lorsqu'il est chaud ajoutez-lui la farine.


10) Remuez sans arrêter puis ajoutez le lait petit-à-petit.

Laissez mijoter à feu très doux pendant quelques minutes,

et tout en remuant afin d'éviter la formation de grumeaux.





11) Lorsque la sauce est épaissie, et hors du feu,

ajoutez-lui la cuillère à soupe de crème fraîche,

la pincée de noix de muscade, le sel et le poivre. 



********

Préchauffez le four à 220°. th 7.

 


12) Prenez un plat à gratin ou deux plats individuels.

Beurrez-les puis versez la moitié des légumes.





13) Disposez les fromages de chèvre émiettés.
Recouvrez du reste des légumes.

 



14) Parsemez de fromage râpé puis terminez

en versant par-dessus la sauce béchamel.





15) Enfournez 20 minutes à four chaud 220°, Th.7





C'est prêt..... et bon appétit ! 

Repost 0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 14:45

Que nous n'en avions mangé ?
Cela faisait longtemps ...
De profiter d'être plus de deux gourmands, 
Alors voilà, c'est chose faite à présent...
 
Deux côtes de boeuf, côte-à-côte, et en avant, 
pour régaler petit et grands !





Pour 5 gourmands + 1 petit gourmand, il vous faut :
 
- 2 côtes de boeuf (3 kgs 300),
- 10 gousses d'ail,
- herbes de Provence,
- sel, poivre du moulin.

 


  • Préchauffez votre four à 220°, th.7

     


  • Piquez les côtes de boeuf avec des éclats d'ail,
  • Poivrez-les.Parsemez-les d'herbes de Provence.
  • Faites-les cuire 25 mn au four chaud 220° Th.7 si vous les aimez comme nous, encore un peu saignantes. Salez-les en dernier.

     

 
  • Accompagnez-les de pommes de terre rôties, aux oignons,
    au persil et à l'ail...


     

Voilà, voilà... 
Y a plus qu'à..... les découper !
 


Verdict : nous aurions pu rassasier au moins 8 grands gourmands !




Et oui, les petits lapinous... vous pouvez tous regarder... 
admirer...contempler... et même en baver....
mais tous vous vous trompez... 
ce n'est pas des carottes !!!!




C'est prêt.....Et bon Appétit !
Repost 0
Published by mariellen - dans Viandes
commenter cet article

Présentation

  • : épices et gourmandises,... le blog de mariellen
  • épices et gourmandises,... le blog de mariellen
  • : Bienvenue sur mon blog, ... mes recettes de cuisine sont faciles, débutants acceptés, les saveurs épicées, certaines sucrées-salées, une cuisine Franco-Italo-Arabe ensoleillée ... mais aussi Asiatique et mondiale
  • Contact

Profil

  • mariellen
  • ma passion, parcourir des heures entières les livres de recettes et le web, puis cuisiner, comme le saumon ..., à l'imagination, ...
  • ma passion, parcourir des heures entières les livres de recettes et le web, puis cuisiner, comme le saumon ..., à l'imagination, ...

Texte Libre

Recherche