Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 15:42

 

 

Si vous aimez les pruneaux, vous aimerez aussi cette pâte

que j'ai composée par nécessité pour terminer ma recette

de Brajs ou Losanges de semoule aux dattes.

 

N'ayant plus assez de dattes,

j'ai dû compléter avec de la pâte de pruneaux.

 

Cette pâte bien calorique

est extraordinairement goûteuse !

 

pate-de-pruneaux-CIMG3929--2-.jpg

 

 

Pour réaliser cette pâte, il vous suffit de procéder

exactement de la même façon que pour la 

Pâte de dattes maison.

 

et vous obtenez ceci :

 

pâte de pruneaux CIMG3929 (2)

 

Cette délicieuse pâte de pruneaux a en outre, un pouvoir important,

(hormis celui de pouvoir remplacer la pâte de dattes bien sûr),

c'est d'avoir un effet laxatif grâce aux fibres qu'elle contient

et qui favorisent le transit intestinal.

 

 

-o-o-o-o-

 

 

Merci de votre visite, 

et à bientôt pour une nouvelle recette !

 

 

 

Repost 0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 06:00

 

En moins de 30 minutes chrono !



Faire sa pâte de dattes est très facile,
et ne prend que quelques minutes.

L'avantage est que cela vous permet surtout
de savoir ce qu'elle contient ...

Personnellement, je n'ai jamais voulu en acheter
car loin d'être convaincue par son aspect visuel !

J'ai donc préféré attendre,
ou plus exactement faire attendre Zhom,
pour lui confectionner ses gâteaux favoris :

Voilà, c'est chose faite à présent,
et je peux même vous montrer
comment j'ai procédé ...

 

pate-de-dattes-maison-CIMG9655--2-.jpg

 

Pour réaliser sa pâte de datte,

il vous faut :

Avec 30 dattes, j'ai obtenu 247 g de pâte

et réalisé 26 bradjs.

 

- 30 dattes,

- 1 CS d'huile de tournesol,

- 1/2 CC de cannelle,

- 1 CS de sucre glace.

*******

 

1) Dénoyautez les dattes.


2) Faites-les cuire à la vapeur pour les ramollir.

Pour cela, placez-les dans le panier de votre autocuiseur

accompagnées d'un verre d'eau, pendant 15 minutes

à partir de la mise en rotation de la soupape. 


pate-de-dattes-maison-CIMG9644--2-.jpg

3) A ce stade, vous pouvez 

- soit les éplucher,

- soit les laisser entières.

 

Je vous avoue que même si vous ne les épluchez pas,

votre pâte de dattes est toute aussi bonne ...

 

J'ai commencé à les éplucher pour vous montrer que la peau s'enlève facilement,

mais j'ai continué et ma pâte est superbe !


pate-de-dattes-maison-CIMG9649--2-.jpg

 

4) Placez vos dattes dans un mixeur et pulvérisez-les

avec l'huile, la cannelle et le sucre glace.

 

pate-de-dattes-maison-CIMG9652--2-.jpg

 

Voilà, ce n'était pas bien compliqué ...

 

Votre pâte de dattes est prête !

 

pâte de dattes maison CIMG9655 (2)

 

et foi de moi ... elle est excellente !

 

et voici la recette des

 

les bradjs CIMG9697 (2)

Bradjs ou Losanges de semoule aux dattes,


 

Merci de votre visite,

et à bientôt pour une nouvelle recette ! 

Repost 0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 13:38

 

  

Je ne sais si cette appellation est bonne

puisque cette recette a vu le jour en Lorraine.

 

Mais avant toute chose, je voudrais vous dire 

que je dédie particulièrement cette recette

à Micky du Jardin des délices link 

que nous connaissons toutes et tous, 

une cuisinière parfaite qui nous a malheureusement

et précocement quitté. 

   

J'ai souhaité en fait reproduire le sirop de Liège,

celui que l'on obtient après des heures et des heures de cuisson,

et obtenir un liquide ambré délicieux.

  

Je ne vous donnerai donc pas la recette du sirop

puisque je ne l'ai pas réussi.

Je pense l'avoir raté parce que je n'ai pas suffisamment

extrait le liquide des fruits et il m'est resté trop de pulpe.

 

Cet extrait de compote est le fruit de plusieurs kilos de fruits

après plus de huit heures de cuisson. 

C'est la raison pour laquelle j'ai obtenu un concentré

de compote au lieu d'un sirop.

J'aurais dû prendre une centrifugeuse ...   

  

Néanmoins, ma recette était délicieuse.

J'ai pu faire la recette de Micky,

 avec ses boulets à la Liégeoise ...

 

J'y ai bien entendu apporté des modifications

en supprimant volontairement la bière.

  

Que les puristes de cette recette Liègeoise me pardonnent,

mais qu'ils essayent la mienne

et ils comprendront que la compote liègeoise-nancéienne

est toute aussi délicieuse ! 

  

  compote-de-Liege-CIMG6809--2--copie-1.jpg

 

 

 

Pour réaliser deux pots d'environ 300 g

de cette délicieuse compote,

il vous faut :

 

-  1,5 kilos de poires,

- 500 g de pommes,

- 1/2 verre d'eau.

 

 

*******

 

 

1) Epluchez les fruits, ôtez les pépins

et coupez-les en morceaux.

 

compote-de-Liege-CIMG6468--2-.jpg

 

2) Placez-les dans une casserole

avec le demi verre d'eau et couvrez.

Faites-les cuire à feu très doux pendant 4 heures,

en remuant avec une cuillère en bois de temps en temps.

 

 Compote-de-Liege-CIMG6511--2-.jpg

 

3) Versez les fruits compotés dans un blender puis mixez les. 

 

compote-de-Liege-CIMG6521--2-.jpg 

Reversez-les dans la casserole

et poursuivez leur cuisson pendant encore 4 heures

mais à découvert.

 

La couleur de la compote s'assombrit au fur-et-à mesure

de la cuisson pour prendre une jolie couleur ambrée.

 

compote-de-Liege-CIMG6526--2-.jpg

 

4) Versez cette compote dans les pots et fermez-les.

Retournez-les et laissez-les refroidir.

 

 

C'est prêt ... et bon appétit ! 

 

 

compote-de-Liege-CIMG6809--2--copie-1.jpg 

 

Avez-vous remarqué qu'il n'y a pas du tout

de sucre ajouté ?

 

Cette compote est naturellement sucrée

par la teneur même de ses propres fruits,

c'est un pur délice !

 

 Il ne vous reste plus qu'à la goûter et, ou

 l'incorporer dans la préparation de votre choix ...

 

 

 

Merci de votre visite, 

et à bientôt pour une nouvelle recette ! 

 

Repost 0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 09:26

  

ou confiture de châtaignes ... 

 

Faire sa crème de châtaignes est un travail assez fastidieux,

surtout pour la corvée de pluches,

et aussi surtout pour ôter leur deuxième peau

lorsque les châtaignes sont encore très chaudes, 

mais au final, c'est un véritable bonheur gustatif ...

 

Vous pourrez utiliser cette crème sur vos tartines,

ou sur vos gâteaux ou encore

dans vos pâtes à gâteaux.

 

Cette crème est naturellement fondante,

et sans ajout d'épices,  

c'est un régal !

 

creme-de-chataignes-CIMG5203--2-.jpg

 

Pour réaliser cette crème,

j'ai réalisé 3 pots,

il vous faut :

 

- 900 g de châtaignes,

 

Pour le sirop :

 

- 20 cl d'eau,

- 350 g de sucre.

 

*******

 

 

1) Commencez par débarrasser toutes les châtaignes

de leur carapace. (Cela prend une bonne demi-heure).

Il ne reste plus que 700 g de châtaignes.

 

2) Placez-les dans un casserole et recouvrez-les d'eau.

 

3) Portez à ébullition et faites cuire une heure.

 

4) Sortez les châtaignes une à une de l'eau bouillante

(que vous conservez) pour ôtez leur seconde peau.

(Comptez encore une bonne demi-heure). 

Faites attention, ça brûle les doigts,

 car si vous attendez qu'elles refroidissent,

vous n'arriverez pas à les éplucher. 

 

5) Replacez les châtaignes dans la casserole avec leur eau

de cuisson et rajoutez-en si nécessaire pour les couvrir.

Reportez-les à nouveau à ébullition pour une demi-heure.

Les châtaignes doivent être bien cuites.

 

6) Egouttez-les (s'il reste du jus) puis moulinez-les

pour obtenir une purée sèche.

 

7) Faites un sirop : dans une casserole, versez le sucre

et 20 cl d'eau. Portez à ébullition et faites réduire de moitié

en diminuant le feu pendant une quinzaine de minutes.

 

8) Ajoutez la purée de châtaignes

et poursuivez la cuisson à feu doux, sans cesser de remuer,

pendant cinq minutes. (Faites attention aux projections).

 

9) Ebouillantez vos pots de verre, ainsi que les couvercles.

 

10) Versez votre crème brûlante dans les pots,

fermez-les et retournez-les jusqu'à complet refroidissement.

 

Vous serez ravis (es)  du résultat,

c'est un régal !

 

C'est prêt ... et bon appétit !

 

 

creme-de-chataignes-CIMG5203--2-.jpg 

 

Merci de votre visite,

et à bientôt pour une nouvelle recette !

 

 

 

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 06:00

 

 

 

Rien ne se perd, et après avoir préparé un délicieux

Sirop de gingembre, clic,

 

j'ai utilisé les morceaux de gingembre

pour en faire du confit.

 

La préparation est un peu longue, mais quel plaisir

de croquer un morceau de gingembre

confit maison !

 

Le confit de gingembre a sa place toute trouvée

sur un plateau apéritif, mais on l'utilise aussi et surtout

dans les plats pour en rehausser leur goût,

en le coupant en très petits morceaux, 

 ou bien dans les pâtisseries.

 

On peut également le conserver en

l'enrobant de sucre cristallisé après l'avoir bien égoutté.

Personnellement j'ai préféré le conserver dans un sirop. 

 

 Ce confit est excellent !

 

 

gingembre-confit-CIMG2353--2-.jpg 

 

Pour réaliser ce gingembre confit,

 

- Commencez par faire un sirop de gingembre, recette ici ,

puis utilisez les morceaux de gingembre

pour les confire.

 

Il vous faut :

 

- 300 g de sucre fin + 100 g,

25 cl d'eau + 10 cl.

 

 

*******

 

 

4) Le lendemain, filtrez les morceaux de gingembre

(surtout ne les jetez pas!)...

 

et découpez-les en petits morceaux.

 

  5) Placez ces morceaux de gingembre dans une casserole

 avec 300 g de sucre fin et 25 cl d'eau.

 

gingembre-confit-au-sirop-CIMG2152--2-.jpg

 

6) Portez à ébullition et laissez mijoter 1 heure couvert.

Laissez refroidir et laissez reposer

pendant 48 heures.

 

gingembre-confit-au-sirop-CIMG2157--2-.jpg

 

  7) Reportez une dernière fois à ébullition

et versez dans un pot en verre avec ce qu'il reste de sirop.

S'il n'y a pas assez de sirop, refaites-en juste

pour couvrir le gingembre dans le pot.

 

8) Chauffez 100 g de sucre avec 10 cl d'eau,

portez à ébullition et laissez cuire 10 minutes environ,

le temps que le liquide réduise de moitié

et se transforme en sirop.

 

9) Versez ce sirop dans le pot. 



9) Fermez votre pot avec un couvercle,

laissez refroidir et conservez au réfrigérateur ...

 

C'est prêt ... et bon appétit !



   

gingembre confit CIMG2353 (2) 

 

Désormais, le gingembre n'aura plus de secret pour vous ...

 

gingembre-confit-au-sirop-CIMG2329--2-.jpg

 

Merci de votre visite,

et à bientôt pour une nouvelle recette ! 

 

 

Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 07:00


Pour un gain de temps appréciable, 
 plus d'obligation de préparer
des poivrons à chaque utilisation,

voici la possibilité de les préparer à l'avance, 
pour quelques jours, pas plus
à conserver au frais
(chez nous la durée de conservation
est de très courte durée ...)

 en les faisant patienter mariner 
dans un bocal ...

Utilisez les poissons les poivrons
au fur-et-à-mesure de vos besoins ...
en accompagnement de viandes,
sur les pâtes, en bruschettas ...



 


Pour réaliser ces poivrons marinés,
il vous faut pour un bocal de 75 cl,


- 1.5 kilos environ de poivrons rouges,
et 
 suivre la recette des poivrons marinés clic

 - 2 gousses d'ail,
- de l'huile d'olives,
- 1 pincée de sel,
- poivre du moulin.


*******

Lorsque vous avez pelé vos poivrons,

salez et poivrez-les légèrement puis
disposez-les à plat dans le bocal de conserve.

Ajoutez les gousses d'ail pelées,
et couvrez-les d'huile d'olives. 

 Fermez.

Assurez-vous qu'il ne reste pas de poches d'air
entre les morceaux de poivrons :

pour cela, il vous suffit de tourner votre bocal
en l'inclinant dans vos mains pour les faire disparaître ... 


 C'est prêt ... et bon appétit !




 
Repost 0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 06:00


Cette année a été très productive pour toutes les prunes : 
les mirabelles et notamment pour les quetsches.

Voici ma recette de quetsches au sirop
pour pouvoir faire quelques desserts cet hiver ...





Pour réaliser ces conserves de quetsches,
il vous faut :


- de belles quetsches mûres mais fermes,
- du sucre fin,
- et des bocaux.


*******


Lavez les bocaux à l'eau bouillante et égouttez-les.

- Lavez les quetsches, égouttez-les et placez-les
dans les bocaux en les tassant, mais pas trop.

Ajoutez une cuillère à soupe de sucre dans chaque bocal
(c'est amplement suffisant, les fruits sont très sucrés).

Nettoyez bien les joints et séchez-les. 

Nettoyez bien également le haut du bocal
et le support du joint sur le couvercle.





Placez le joint et fermez les bocaux.

Plongez vos bocaux dans un stérilisateur,
ou dans une grosse cocotte minute comme moi,
en veillant à ce que le bocal soit complètement
immergé de plus de 2 centimètres.

Dès que l'eau bout,
comptez 20 minutes de stérilisation.

Sans vous brûler, sortez les bocaux
afin d'obtenir un vide d'air immédiat.

Stockez dans un endroit frais, à l'abri de la lumière.

Et cet hiver, si l'envie vous prend, vous pourrez faire
une délicieuse tarte aux quetsches ... 


C'est prêt ... et bon appétit !




 
Repost 0
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 06:00


En nous baladant dimanche,
nous avons encore trouvé quelques mûriers
qui n'avaient pas été visités.

Et comme j'avais glissé dans ma poche
quelques petits sachets,
nous nous sommes "délicieusement"
fait griffer par les ronces,
et piquer, et par les orties, et par les moustiques,

(nous étions en bordure d'un étang en fin de journée
et le soleil commencait à se coucher) 

afin de récolter quelques somptueuses petites baies ...

Faut-il vraiment les aimer ... 

C'est une de mes confitures préférées !!! 


 


Pour réaliser de belles confitures,
il vous faut :


- pour un kilo de fruits,
- 600 g de sucre. 

(Pensez à y joindre quelques fruits pas trop mûrs,
qui donneront une acidité naturelle à votre confiture, 
et vous évitera d'y ajouter du jus de citron.) 

*******


Nettoyez les mûres, passez-les à l'eau
et égouttez-les aussitôt.

Versez-les dans une casserole
et couvrez-les de sucre. 

Laissez-les macérer ainsi pendant quelques heures.

Mettez-les ensuite sur feu doux.
Le sucre va fondre. 





Mélangez à l'aide d'une cuiller en bois
et dès que ça commence à faire des petites bulles,
laissez mijoter 5 à 7 minutes,
tout en continuant de tourner.

Passez ensuite un petit coup de mixeur plongeant,
ou pour celles et ceux qui n'aiment pas les pépins,
passez-les tout simplement. 

Versez aussitôt dans des pots que vous fermez
et retournez pour effectuer la stérilisation ...

Admirez votre travail ...

et à vos tartines ...

C'est prêt ... et bon appétit !


    

Il ne vous reste plus qu'à les laisser refroidir,
et à les entreposer dans un endroit sec
et à l'abri de la lumière pour l'hiver ...

Mes autres recettes de confitures :
Repost 0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 06:00


Le 23 août dernier,
c'était la fête de la Mirabelle dans notre ville, et
j'en ai donc profité pour en acheter une cagette.

J'ai pu faire quelques bocaux de conserves ! 





Pour réaliser ces bocaux de conserves,
il vous faut :


- de belles mirabelles de Lorraine,
- du sucre,
- et des bocaux.





Lavez les mirabelles et équeutez-les.

Lavez les bocaux à l'eau bouillante. 

Remplissez-les de mirabelles en ajoutant
1 bonne cuillère à soupe de sucre en poudre.

Refermez les bocaux en prenant soin :

-  de bien laver et sécher le joint de caoutchouc,
- de bien sécher le haut du bocal  
ainsi que le couvercle avant de placer le joint,
avant de le refermer.

Lorsque les bocaux sont fermés, les retourner
(couvercle en bas) jusqu'au lendemain.
Ce processus vous permettra d'avoir de beaux fruits bien jaunes
sinon les fruits supérieurs noircissent.
 

Procédez ensuite à la stérilisation
en les plaçant dans un stérilisateur, 
ou comme moi, dans une cocotte minute.

Stérilisation 20 minutes dès l'ébullition.

Sortez ensuite vos bocaux en prenant soin
de ne pas vous brûler.
Ceci facilite le vide d'air immédiat.

Vous pouvez remarquer que mes mirabelles
ont commencé à éclater. 

Cet éclatement est dû, je pense,
à la maturité trop avancée de mes fruits.

Il n'empêche qu'elles formeront
de délicieuses tartes,
ou de délicieux petits croissants feuilletés,
ou encore un délicieux mirabellier

pour cet hiver ...


C'est prêt ... et bon appétit ! 


 

Repost 0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 06:00


Voici la recette que je présente
pour ma participation au concours 

LE PARFAIT

Cette conserve est très pratique
et rend bien des services lorsqu'on manque de temps
ou pour partager un repas entre amis ... 

On peut la réchauffer mais aussi la déguster froide,
accompagnée de pommes de terre rôties,
de mayonnaise, de petits cornichons,
et d'une salade verte !

C'est "LE PARFAITement
délicieux" !







Ingrédients pour 1 bocal de 75 cl :

- 1 beau filet mignon de veau de 600 g , 
 - 2 gousses d'ail,
- 3 feuilles de laurier,
- 1 pincée de gros sel,
- 1 quinzaine de grains de poivre blanc,
- 1 belle tige de romarin.






Préparation :

Epluchez les gousses d'ail.

Débitez-les en éclats et piquez votre filet
mignon de toutes parts.

Ebouillantez votre bocal et laissez-le égoutter sans l'essuyer.

Placez votre filet à l'intérieur avec les feuilles de laurier,
le romarin, la pincée de gros sel
et les grains de poivre. 

Fermez le bocal en prenant soin de bien essuyer le joint,
le couvercle et le haut du bocal.

- Stérilisez 2 h 30.


C'est prêt ... et bon appétit !




 
 
Repost 0

Présentation

  • : épices et gourmandises,... le blog de mariellen
  • épices et gourmandises,... le blog de mariellen
  • : Bienvenue sur mon blog, ... mes recettes de cuisine sont faciles, débutants acceptés, les saveurs épicées, certaines sucrées-salées, une cuisine Franco-Italo-Arabe ensoleillée ... mais aussi Asiatique et mondiale
  • Contact

Profil

  • mariellen
  • ma passion, parcourir des heures entières les livres de recettes et le web, puis cuisiner, comme le saumon ..., à l'imagination, ...
  • ma passion, parcourir des heures entières les livres de recettes et le web, puis cuisiner, comme le saumon ..., à l'imagination, ...

Texte Libre

Recherche